Pourquoi vous ne voulez pas d’un reflex expert

La question vaut la peine d’être posée (elle l’est souvent), surtout sur un site comme YLovePhoto où l’on peut lire de nombreuses informations au sujet des appareils photo reflex experts : « Dois-je acheter un appareil reflex cher ? » et la réponse est souvent négative ; la plupart des fonctions superlatives des reflex de haut de gamme n’en valent pas la peine (et le prix).

Par exemple, la sensibilité ISO est passablement surfaite. Au niveau actuel de performance, en dehors de la photographie de spécialité, tous les reflex du marché sont plus qu’à même de satisfaire 99% de nos besoins photographiques. Ils atteignent des niveaux ISO généralement compatibles soit avec des images habituellement de petite taille soit avec l’utilisation du petit flash intégré.

Vous serez peut-être aussi tenté par la très haute résolution d’un capteur haut de gamme. Mais soyons honnête : de plus grosses images ne sont pas utiles au delà de 10-12 MP si vous n’imprimez pas de grands formats. A quand remonte votre dernière impression d’un poster ? Pire, ces monstres de fichiers sont des dévoreurs de cartes mémoire, de RAM et de disques durs.

Comme si cela ne suffisait pas, on oublie trop souvent que les gros capteurs sont horriblement exigeants en matière de qualité des optiques : vous allez gâcher votre argent sur un capteur Full-Frame à 20 MP si vous lui adjoignez des objectifs simplement moyens ou bons. Préparez-vous à débourser 1000€ pour une focale fixe ou 2000€ pour un télé-zoom. De fait, il est bien vrai qu’il vaut mieux investir dans de beaux objectifs qui vous dureront longtemps que dans un boitier qui semblera obsolète avant trois ans. Même s’il est souvent exact que le reflex expert le plus cher est objectivement meilleur qu’un appareil d’entrée de gamme, il faut se demander « En ai-je vraiment besoin ? »

Comme si cela ne suffisait pas, la plupart des appareils photo experts s’attendent à être pris en main par un expert (on y remarque l’absence de ces modes d’opération orientés résultat qui simplifient tant la vie sur les appareils les moins chers). Il vous faudra donc investir un temps précieux dans l’apprentissage des fonctions et des boutons, avant de pouvoir enfin oublier l’appareil et vous concentrer sur la photo elle-même.

De plus, j’ai constaté maintes fois qu’on hésite moins à emporter partout un appareil bon marché (l’assurance couvre rarement en voyage le prix d’un reflex expert ou pro qui approche celui d’une voiture d’occasion) et léger (allez-vous longtemps garder 1 kg à bout de bras ?)

Tout cela étant dit, mon meilleur conseil reste « Achetez un appareil neuf, mais pas un plus gros ». Vous y gagnerez les progrès technologiques sans souffrir de ses inconvénients. Après tout, c’est encore le photographe qui cadre et qui déclenche, pas l’appareil. Je veux un appareil fiable avec lequel je suis à l’aise, je veux faire beaucoup de photos, je veux exercer mon œil et améliorer ma technique. Je n’achèterai un plus gros appareil que quand je serai vraiment limité par l’actuel.

[A suivre avec un autre article]

6 comments for “Pourquoi vous ne voulez pas d’un reflex expert

Comments are closed.