Au revoir 2011, Bonjour 2012 !

Bonne année à tous les lecteurs de YLovePhoto ! J’espère que 2012 vous apportera joie et bonheur photographique.

Il est maintenant temps de se retourner pour regarder l’année derrière nous et essayer de deviner ce qui se présente pour 2012.

2011

Deux aspects ont été particulièrement frappants en 2011 :

  1. les catastrophes naturelles : le tremblement de terre au Japon et les inondations de Thaïlande ont à la fois fait de nombreuses victimes et frappé fort sur l’industrie photographique.
  2. Sony a laissé une impressionnante trainée de nouveaux produits.

Le séisme du printemps 2011 au Japon a eu lieu presque exactement à la porte de la plupart des grandes sociétés du monde photographique et nous nous souvenons que les conséquences en ont été dramatiques à la fois pour les japonais et pour une industrie dont les grands centres se trouvaient très près de l’épicentre. Nikon a certainement été parmi les premières victimes, mais presque toutes les entreprises ont trébuché.

Comme si cela ne suffisait pas, la Thaïlande a dû aussi subir de considérables inondations qui ne commencent à refluer vraiment que maintenant. Encore une fois, Nikon a été très violemment atteint.

Les salariés de ces entreprises se sont vraiment battu pour leur sécurité et pour la santé de leur société. Certains ont même réussi à éviter les impacts les plus flagrants. Par exemple, il n’y a pratiquement pas eu de ventes perdues pendant la période des courses de Noël, mais cela n’a pas été le fruit du hasard. Un énorme travail a été accompli.

Malgré ces conditions très dures, Sony a fait des annonces impressionnantes aussi bien pour les reflex que pour les appareils hybrides. Pensez ce que vous voulez des qualités des viseurs électroniques et des miroirs semi-transparents des reflex Alpha, ou des appareils photo hybrides NEX au capteur APS-C et à objectifs interchangeables, ils ont tout deux mis au premier plan de nouvelles fonctions, de nouvelles idées et même une manière nouvelle de regarder un appareil photo numérique que tous les fabricants sont maintenant obligés de prendre en compte.

Le Sony Alpha 77 (et le Alpha 65) ont immédiatement été vus comme un grand bond en avant et le NEX-7 ou le NEX-5n sont un tel succès que Sony est en train de revoir sérieusement sa stratégie pour en tirer immédiatement parti.

Vieux KodakAjoutez-y que certains acteurs on quitté ou se préparent à quitter le marché de la photo numérique (Kodak vend un à un les derniers morceaux de son activité photo, Olympus lutte pour sa vie après les décision financières ahurissantes de son ancienne direction) et nous voilà avec une année sacrément inhabituelle.

2012

Alors, que va pouvoir apporter une nouvelle année aux photographes ? Nous savons bien à quel point la lecture du marc de café et un exercice à la fois humiliant et amusant quand on revient en arrière sur les prédictions de l’année précédente. Mais, il y a quelques éléments qui peuvent être dessinés sans être trop loin de la réalité.

  • Sony va rapidement étendre son catalogue d’optiques pour la famille NEX. En y ajoutant sans doute de nouveaux appareils dans la deuxième moitié de 2012.
  • Sony nous montrera deux (peut-être trois) nouveaux reflex Full Frame pour remplacer le vieux Alpha 900. La résolution sera sans doute énorme puisqu’ils appliqueront certainement la technologie du capteur 24 MP existant en APS-C, pour aboutir à quelque chose comme un capteur numérique de 33 méga-pixels (ou plus si les ingénieurs sont en train de jouer avec le silicium des wafers).
  • Nikon, qui a vu presque tous ses plans retardés par Mère Nature, lancera d’abord un D4 (11 i/s, 16 MP, jusqu’à 102400 ou 204800 ISO) et un D800 (33 MP ou 36 MP, jusqu’à 25600 ISO, à 4 i/s), puis pourrait lancer un remplaçant pour le D7000 et le D300s (soit un D7100 avec un châssis renforcé ou un D400).
  • Nikon pourrait lancer une nouvelle entrée de gamme vers la fin 2012.
  • Canon va remplacer le EOS 5D MkII (aucune surprise) mais il pourraient bien préparer des produits radicalement différents pour les marchés d’entrée de gamme.
  • Pentax doit se trouver une nouvelle stratégie maintenant qu’ils sont entre les mains de Ricoh. 2012 devrait être intéressante : soit Ricoh se contente de jeter les reflex à la poubelle, soit ils lancent une nouvelle famille d’appareils en 2012.
  • Olympus ne peut rien lancer de significatif avant de -vraiment- clore la parenthèse financière actuelle. Mais cela a tellement duré que les chances de survie sont passées en dessous de 50% même si un repreneur se présentait.
  • Samsung ne reviendra probablement plus sur le marché du reflex, mais ils vont continuer à compléter leur série d’appareils photo hybrides. Cela va finir par faire d’eux un acteur majeur pour le plus grand déplaisir de Sony.
  • Panasonic va avoir bien du mal à renouveler son offre autour des formats 4/3 et micro-4/3.
  • Leica n’appartient pas au même monde que les autres.
  • Sigma est déjà mort pour la photo reflex mais ils ne le savent pas encore.

Tout bien compté, je crois que le marché du reflex se condense rapidement autour d’un petit nombre de marques, alors que celui des appareils hybrides est maintenant destiné à durer même s’il perdra quelques acteurs dans le futur.

Comme la plupart des sociétés veulent mettre derrière elles cette terrible année 2011, nous pouvons nous attendre à voir de gros efforts technologiques du côté des cibles facilement prévisibles : plus de pixels, plus de zizos, plus de gadgets. Mais les chances de voir une vraie révolution semblent faibles.

13 comments for “Au revoir 2011, Bonjour 2012 !

    Comments are closed.